Constantine
151 boulevard de la Plage

mesure d'audience


Façade côté jardin


Façade côté plage




un pilier du portail                         Les godrons       
 
 A
ssez peu connue des Arcachonnais, cette villa, qui date de 1888, est pourtant l'une des plus originales d'Arcachon.

 Ses monumentales souches de cheminées en forme de canon sont un hommage du comte de Damrémont à son grand-père, général victorieux mais tué en 1837 lors du siège de la ville de Constantine, pendant la conquête de l'Algérie.

 Due à l'architecte Nadeaud de Nouher, la villa présente des sous toitures en liège, un élément classique au Portugal mais très rare en France.
Les lignes architecturales sont soulignées par une décoration de garluche, grès ferrugineux brun foncé qui a été utilisé pendant des siècles dans les Landes pour la construction de nombreuses églises et tours médiévales mais servit aussi de minerai de fer pour les fonderies et forges de la région.

 La toiture comporte une alternance de tuiles de Bourgogne noires et crèmes comme on en trouve par exemple aus hospices de Beaune.Elle est surmontée d'une crête de toit en terre cuite qui est l'une des plus fines d'Arcachon. Les zincs de la toiture sont ornés de godrons, motif ovoïde fréquent autrefois sur les plats et assiettes en argent.
Les murs "brique et pierre" rappellent la période Louis XIII, mais les fenêtres ont une inspiration plus ancienne, certaines sont surmontées d'une accolade, motif typique de la fin du Moyen Age.

 L'ensemble pourrait être totalement discordant, ce n'est pas le cas. L'éclectisme du 19ème siècle savait garder des proportions harmonieuses.
Allez voir Constantine depuis la place Peynaud et la plage d'Eyrac, mais n'oubliez pas le portail décoré de garluche, boulevard de la Plage.
Francis Hannoyer-mai 2006

    Retour Eyrac   
Retour Chronique