Le Porche    

mesure d'audience
    

Saint Louis, avenue Sainte Marie

La Buissonnière, av. Sainte Marie

Massillon, avenue Gounod

 Présent en Asie depuis l'Antiquité, le porche rendait plus
monumentale l'entrée de nombreux temples et soulignait le privilège du petit nombre de personnes autorisées à entrer.
Le porche est également présent dans certaines églises romanes et abritait de la pluie ceux qui n'étaient pas encore baptisés. Ils n'étaient pas autorisés à aller plus loin.
Il est fréquent surtout à partir de la Renaissance pour mettre en valeur la porte des châteaux.

 Cet édifice, situé en avant de la construction, est fréquent dans les villas d'Arcachon où il constitue l'un des principaux éléments décoratifs de la villa. Bien utile, il protège du soleil et des intempéries les visiteurs mais aussi le bois de la porte d'entrée.
Il est quelquefois en pierre et comporte alors des colonnes plus ou moins inspirées de l'Antiquité, mais plus souvent en bois avec un toit en tuile. Il est presque toujours décoré et précédé de quelques marches.

 Il participe à l'aspect théatral de la villa et, pour cette raison, sert souvent d'arrière-plan aux photos de famille, mais se prête aussi à un certain cérémonial comme la descente de l'escalier. Cela explique son succès.

 Depuis l'Antiquité, la règle n'a pas changé : vous inviter à dépasser le porche est toujours un honneur qui vous est fait.
Francis Hannoyer-avril 2006

    Retour chronique