L'historique de la villa             

mesure d'audience
 De nombreuses villas d’Arcachon ont une histoire intéressante à connaître.

 Comment comprendre le belvédère de Sirius, si on ignore que le commandant Silhouette, directeur des Pêcheries de l’Océan y guettait le retour des bateaux ?

 La Maison Blanche, au Moulleau, aurait-elle cette loggia à l’italienne si la comtesse Gouloubev  n’avait pas poursuivi de ses ardeurs le poète italien D’Annunzio ?

 
Comment interprêter les instruments de musique sculptés sur les façades de l'hotel Le Dauphin, avenue Gounod, si on ignore que cette villa est un hommage au compositeur Verdi dont elle portait le nom. Il parait également intéressant de se savoir qu'un certain Tolstoï l'a habitée.

 
Volubilis, la belle villa qui domine la source thermale  des Abatilles, était évidemment celle de son président et fondateur Gabriel Maydieu.

 De même, il serait dommage d’être propriétaire de la villa Saint Georges, boulevard de la Plage, et d’ignorer que c’était celle d’Adalbert Deganne, l’un des pères fondateurs d’Arcachon.

 Savez vous que le toit en ardoises de Fides, avenue Nelly Deganne, s'explique par sa construction avec le reste des matériaux du Château Deganne.

 Nombreux sont ceux qui achètent une belle villa à Arcachon et qui recherchent son histoire. Curieusement, elle ne leur a pas été transmise alors qu’elle aurait constitué un excellent argument de vente et aurait dans de nombreux cas augmenté la valeur de la villa.

 Tout aussi étonnant, les panneaux qui présentent les lieux  intéressants et leur histoire dans la plupart des villes touristiques sont quasiment absents à Arcachon. Seules une douzaine de villas de la Ville d'Hiver en possèdent.

 Trois bons conseils si vous possédez une villa intéressante :

- Recherchez de vieilles photos, de vieilles cartes postales, il en existe beaucoup, et reconstituez l’historique de votre villa, avant que les derniers témoins ne disparaissent. Cherchez en particulier le nom de l'architecte, les anecdotes,  les personnages illustres qui l'ont habitée. Il y en a beaucoup à Arcachon et sur le Basssin.

- Pour éviter toute erreur, faites valider son contenu par une personne compétente, l'ASSA peut vous en indiquer.

- Surtout, faites connaître cet historique, cela augmentera la notoriété de votre villa. 

Intérêt et partage vont de pair dans ce domaine. 


Un copropriétaire de Sigurd, avenue Victor Hugo, a réalisé ce panneau.
Belle et intelligente initiative

Sur la villa Graigcrostan, allée Brémontier,
un des panneaux officiels de la Ville d'Hiver
Francis Hannoyer - mars 2008
 Retour Chronique