Les contrevents             

mesure d'audience


Avenue du Général de Gaulle

Nadiège, boulevard de l'Océan


La Cardinale, allée Roger Touton
 

Sur la promenade d'Eyrac
 

Allée Alexandre Dumas
 

Maï Lau, cours Héricart de Thury
 

Un motif fréquent, cherchez.
 

Arrêt "tête de Bergère"
 Les volets extérieurs s’appellent en fait des contrevents.
Le terme de volets est, en principe, réservé aux panneaux situés à l’intérieur et posés exclusivement jusqu’au 18ème siècle.
Les contrevents sont apparus timidement à cette période, dans le midi de la France
principalement, pour protéger de l'ardeur du soleil.

C’est surtout l’apparition du verre plat, encore très fragile au 19ème siècle, et le développement des vitrages qui oblige à protéger les fenêtres du vent en reportant les volets à l’extérieur. Le mot contrevent apparaît d’ailleurs vers 1836.
 La qualité des vitrages s’améliorera rapidement mais l’habitude était prise, les contrevents resteront.

 Leur présence va modifier sensiblement l’architecture car ils y participent pleinement par leurs dimensions et leur couleur. De nombreuses constructions pittoresques construites à Arcachon n’en possèdent d’ailleurs pas au rez de chaussée, l’architecte ayant préféré conserver l’apparence traditionnelle.
Quant aux volets, regardez bien, ils sont nombreux à Arcachon, surtout au dernier étage des villas.

 Les contrevents, lorsqu’ils existent, doivent impérativement être en harmonie avec la fenêtre. Les possibilités sont cependant nombreuses car ils ont suscité une grande créativité technique et décorative, particulièrement au 19ème siècle.

 Le modèle le plus astucieux, fréquent dans les belles villas pittoresques est composé d’un seul panneau qui s’efface dans le mur le jour en actionnant une manivelle. Ce panneau est généralement couvert d’un miroir côté intérieur et ferme une fenêtre située au dessus d’une cheminée dont le conduit est déporté sur le côté.
Le soir, le miroir est donc situé à sa place, au dessus de la cheminée.

 Les contrevents "brisés", formés de panneaux se repliant l'un sur l'autre dans l'embrasure de la fenêtre, permettent de ne pas modifier ses proportions apparentes. Ils sont donc bien adaptés aux fenêtres traditionnelles d'Arcachon, nettement plus hautes que larges.
Un système de vis sans fin, situé en bas des contrevents brisés, est fréquent dans les villas pittoresques. Il permet de fermer les contrevents sans ouvrir la fenêtre.
Des bois découpés permettent de compléter l’ensemble lorsque le haut de la fenêtre est courbe.

 De jolies découpures de formes très variées à Arcachon permettent aussi de personnaliser les contrevents et de laisser passer un peu de jour. Leur fabrication était presque toujours industrielle mais le choix était tellement vaste qu'il est rare de trouver des villas proches avec le même motif. C'est l'un des charmes d'Arcachon.


 Les contrevents "sur traverse" ou "sur écharpe", qui se rabattent contre le mur extérieur, constituent un élément décoratif fondamental du style néo-basque dont les fenêtres sont généralement plus larges que hautes. Ils en accentuent les lignes horizontales.
Ne les supprimez surtout pas, votre villa perdrait tout son cachet.

 Le style Art Déco, dans un souci de sobriété, a systématiquement opté pour les volets roulants, mais le coffre est invisible et le volet fermé souligne harmonieusement la forme géométrique de la fenêtre.
Le volet roulant, utilisé à bon escient, peut donc constituer une bonne solution.

 Entretenez bien vos contrevents et, si vous voulez absolument un système automatique, rappelez-vous qu'il existe depuis longtemps des systèmes qui permettent de fermer de l'intérieur tous les types de contrevents. Autrefois à manivelle, ils sont maintenant électriques.

 Surtout, ne mettez jamais de volet roulant à coffre apparent, vous détruiriez l’harmonie de la fenêtre. Si vous en avez déjà sur une villa de style pittoresque, et uniquement pour ce style, la pose d’un lambrequin devant le coffre permet de limiter les dégâts.

 Protégez enfin de la rouille les arrêts « tête de bergère », ils ne sont pas rares, mais quel charme !


Volets de l'agence Garcias, place Thiers

Ce contrevent de Marie-Adèle, avenue Victor Hugo,
 s'efface dans le mur, le jour.


Superbes découpures, contrevents brisés fermés avec une vis sans fin, allez regarder Femy, avenue Nelly Deganne


Sobriété et géométrie sur Primerose, allée d'Annunzio
                                                 
  Retour Chronique
Francis Hannoyer      septembre 2008