Archives Actualité          

mesure d'audience
Dernière mise à jour le ...
L'actualité de l'ASSA archivée

La lettre de l'ASSA                                                                                                                                                                                      janvier 2013 

La lettre de l'ASSA de janvier 2013 vous informe. Pour la lire merci de "cliquer" sur le lien: La lettre de l'ASSA janvier 2013.

Une charte pour les façades commerciales                                                                                                                                        juin 2012

Marquise

Nous l’attendions depuis 5 ans, la charte pour les façades commerciales est née.

C’est un très bon outil et nul doute que s’il est bien utilisé par la Ville  le patrimoine, la population et les commerces  en bénéficieront.

Rien ou presque n’ayant été fait dans le passé, les enseignes commerciales ce sont multipliées de manière anarchique et envahissante enlaidissant progressivement les rues de la ville sans retour positif évident pour les commerces.

L’exemple donné par le nouveau cœur de ville et la rénovation des rues environnantes sont l’opportunité rare d’une prise de conscience chez les commerçants pourvu qu’elle soit effectivement promue et encouragée par la Ville d’Arcachon.

La nouvelle charte se veut « incitative ». En absence d’aide à la rénovation et par le biais de « la demande préalable » qui doit être faite auprès de l’Urbanisme, l’application de la charte ne sera imposée que pour les nouveaux commerces ou bien les rénovations des anciens.

Le changement du paysage citadin risque d’être très lent étant donné l’ampleur du passif.

Mais c’est un bon début que nous louons, et si la motivation et la vigilance de la Ville sont au rendez-vous, l’exemple des autres pourrait bien faire « boule de neige ».

Et puis comme pour la rénovation des clôtures quelques aides incitatives restent toujours possibles.

L’enjeu est important et l’occasion unique, la naissance du nouveau cœur de ville et la rénovation de ses abords ont créé une dynamique forte en faveur de l’image d’Arcachon,  c’est le devoir de tous les acteurs locaux de la pérenniser pour l’intérêt partagé et notamment pour la qualité et l’attractivité du patrimoine collectif.

La charte est disponible à l’Urbanisme de la Ville.                                    

                                                                                                       Bernard Plan
  

La Ville d’Hiver s’invite à la ville basse ou la lecture d’un nouveau jardin public                juin2012

jardin public ensemble       jardin public détail

Le 22 Mars2012 s’ouvrent les portes du nouveau jardin public de la Ville d’Arcachon sur la Place Lucien de Gracia.

Le chantier  resté mystérieux pendant toute sa construction, cible de la curiosité, du doute, et parfois de la critique  des passants,  livre enfin ses secrets.

Il est l’aboutissement d’un long travail collectif de réflexion de la Ville d’Arcachon sous la houlette de son architecte paysagiste B. Roque en coordination avec son architecte conseil  F. Gauthier.

Nous avons voulu comprendre cette réalisation livrée de toutes pièces par la route comme le fut en son temps  le Parc Mauresque par le chemin de fer

Ce nouveau  jardin est  d’abord  un espace de verdure abondante et  de repos en contrepoint de la minéralité et  l’activité de la Place de Marquise du nouveau cœur de ville.

Inspiré des «  jardins anglais » plantés dans les années 1900 pour mettre en  valeur les belles  villas de la Ville d’Hiver,  il crée un lien  paysager fort entre la Ville haute  (résidentielle) et la ville basse (centre-ville commercial et administratif).

La promenade révèle 3 éléments distincts

  • Une voie rectiligne de communication entre les deux parties commerçantes et animées du Cours Lamarque.
  • Un espace du type « jardin anglais » pittoresque, exotique,  tout  en courbes, qui adoucit la rigueur visuelle du bâtiment administratif.
  • Un espace plus rectiligne et symétrique en transition avec le néo-classique du portique de l’Hôtel de Ville.

Le dessin, les essences, les matériaux et le mobilier sont choisis pour  traduire le pittoresque, l’irrégulier, l’exotisme, l’éclectisme, l’apparence de nature non domestiquée, le calme, le repos, le plaisir et le confort des promeneurs en référence à la Ville d’Hiver :

  • refus de la symétrie synonyme de rigueur, de dépouillement et de froideur
  • allées curvilignes à l’origine de massifs et parterres, et de points de vue sur les façades environnantes notamment celle de l’Hôtel de Ville
  • abondance des végétaux de toutes tailles (pelouses, arbustes, arbres de haute tige)
  • diversité des essences pour une floraison échelonnée, diversité des couleurs, prédominance du feuillage persistantpergola couverte de plantes grimpantes propice à la rêverie, au romantisme peut être
  • fontaine entourée de fauteuils
  • prédominance du rosier
  • gravillons dans les allées
  • ombrage des grands arbres
Ilot de calme et de confort, bercé par sa fontaine, enveloppé de senteurs florales,  ce nouveau jardin est en harmonie avec l’identité de la ville d’Arcachon et vient enrichir son patrimoine paysager. 
                                                                                                   Bernard PLAN 


La lett
re de l'ASSA                                                                                                                                                                                 mai 2012 

La lettre de l'ASSA de mai 2012 vous informe. Pour la lire merci de "cliquer" sur le lien: La lettre de l'ASSA mai 2012.


Projet de révisions simplifiées du PLU (sites des Petit Port et Peyneau)
                              septembre 2011
Que fait l’ASSA ?                              

Le point en quelques mots:
  • Les enquêtes publiques sont terminées et les conclusions des commissaires enquêteurs publiées (voir).
  • Le conseil municipal du 27 juillet 2011 a validé leurs deux projets.
  • Aucun compte n’a été tenu de notre long dialogue avec l’Université et la Ville d’Arcachon (janvier à Mars 2011).

Les révisions du  Plan Local d’Urbanisme (PLU) autorisent toujours des constructions démesurées  en front de mer : au Petit Port de l’Aiguillon et sur le site de Peyneau. à l’emplacement actuel de la station marine et de l’aquarium

Le dialogue ayant échoué, l’ASSA a décidé  d’engager une procédure  de recours contre ces révisions

Pour soutenir et promouvoir cet objectif spécifique une nouvelle association est crée.

 
L’Association de Défense du Front de mer (ADFM).

 Les adhésions immédiates de personnes morales et physiques, et les multiples discussions menées lors des Journées Européennes du Patrimoine, nous confortent à l’idée que l’opposition à ces deux atteintes au front de mer dépasse largement celle qui s’est exprimée lors des enquêtes publiques.

 Toutefois l'ASSA rappelle avec insistance,

1- qu'elle n'est opposée ni

  • au Pole Océanographique Aquitain (POA) à condition que ce ne soit pas au Petit Port,
  • à l’hôtel de standing à Peyneau à condition que sa hauteur et son emprise au sol soient réduites.

 2-  qu’elle se bat uniquement, en dehors de toute intention partisane, pour le respect du patrimoine et, des densités et hauteurs raisonnables en front de mer.

                                                  .

Journées Européennes du Patrimoine 2011                                                                                                    septembre 2011 

L’ASSA participait activement aux JEP 2011 des 17 et 18 septembre en collaboration avec l’Association ARC EN CIEL.

- dans un stand partagé situé au Parc Mauresque un nombreux  public a pu re-découvrir la qualité du patrimoine Arcachonnais et de ses environs immédiat au travers de riches et belles vidéos crées par André MOULS.

- une trentaine de personnes attentives et passionnées ont pu compléter leurs connaissances sur le site du bord de mer du Moulleau et plus particulièrement à propos de JB Veyrier Montagnères (Maire d’Arcachon de 1897 à 1922) et de R Expert (Architecte Arcachonnais concepteur notamment des Villas Thétis et Kypris), lors de chacune des 2 visites animées par l’ASSA.

Ces journées ont été pour l’ASSA l’occasion de nouer de nombreux échanges avec nos adhérents, sympathisants et visiteurs, à propos des menaces actuelles sur le patrimoine naturel et architectural et plus particulièrement au sujet des constructions disproportionnées projetées dans les sites de Peyneau (Aquarium, unité marine) et Petit Port (Aiguillon).


Assemblée Générale: 15 avril 2011
                                                                            septembre 2011

Notre AG a eu lieu le 15 Avril 2011, vous trouverez ci-joint le projet de compte rendu qui devra être ratifié par la prochaine AG.


Réhabilitation du PLU 2007                                                                                                                                                   septembre 2011

En Janvier 2010, les riverains de l’Institut de biologie marine (rue du Pr Jolyet : face à l’aquarium) et 3 opérateurs de téléphone mobile avaient obtenu du tribunal administratif l’annulation du plan local d’urbanisme en cours (PLU 2007) et par conséquent le retour au PLU de 2003.

La cour d’appel a cassé ce jugement en Mai 2011 remettant en application le PLU 2007.

Un recours en conseil d’Etat est en cours. Affaire à suivre de près parce qu’elle concerne directement les projets actuels de révision du PLU ( révisions simplifiées et générale).

Projet de charte des enseignes commerciales                                                                                                     septembre 2011

En Mars 2011 la Ville d’Arcachon avait invité l’ASSA à participer à l’élaboration d’une charte des enseignes commerciales pour une mise en application en Mars 2012

Aucun signe depuis.

Aide municipale à la rénovation des clôtures privée                                                                septembre 2011

Ce projet dont nous avait parlé la Ville en Mai 2010. Aucune nouvelle depuis Nous informerons à ce sujet.

Plan de Sauvegarde des espaces boisés                                                                                                                      septembre  2011

Le programme de travaux commencé fin 2009 et sur une durée de 3 ans, se poursuit selon le planning.

Ces travaux de régénération et de mise en sécurité sont accompagnés de mise en place de panneaux pour informer le public et expliquer les opérations en cours (élagages, semis, éclaircies, zones de sénescence, débroussaillage etc.)

Rappelons que le diagnostic préalable effectué par l’Office National des Forêt (ONF) avait mis en évidence  que 40% des bois de pins étaient dans un état sanitaire médiocre à mauvais et seulement  25% dans les bois à dominante feuillus.

Les zones de semis, régénération naturelles et replantations sont protégées par des « ganivelles » Des ouvertures y seront aménagées pour la circulation de la faune

La dernière réunion d’avancement date du 14 décembre 2010. Est notamment souligné que les marchés de travaux  vont jusqu’à fin 2011 et qu’il convient de préparer le plan triennal 2012-2014

Sauvegarde des espaces boisés privés                                                                          septembre 2011

A Arcachon, le patrimoine boisé privé couvre environ 450 ha (le patrimoine boisé public seulement 85 ha). C’est plus de 50% de la surface de la commune.

Ce patrimoine provient historiquement de l’urbanisation en forêt (la « ville sous les pins », la « ville jardin »)
Avec la participation de l’ASSA, la municipalité  a publié une 
plaquette  pour informer et sensibiliser les citoyens à la sauvegarde de cette identité forte d’Arcachon et de ses habitants.

Nous l’avons largement diffusée au cours des journées du européennes du Patrimoine ( 17-18 sept 2011)

Les deux projets de révision simplifiée  du plan local d’Urbanisme                                  janvier 2011

Deux révisions simplifiées du PLU sont lancées par la Ville d’Arcachon pour que la révision générale ne risque pas de retarder deux grands projets :
  • la rénovation de l’Ilot Peyneau (principalement terrain de l’Etat : emplacements de la station de biologie marine actuelle, de l’aquarium et des bureaux désaffectés de l’administration maritime soit environ 4900 m2)
  • la construction d’un pôle de biologie marine et d’un aquarium sur l’esplanade du Petit Port à l’Aiguillon  (principalement domaine public maritime environ 4000m2)
Ces révisions seront soumises à la concertation avec le public au cours de 2 phases
  • information et recueil des avis sur registres (jusqu’à Mars 2011)
  • enquête publique (d’avril à juin 2011)
Ces deux révisions auront un impact irréversible sur le paysage du front de mer d’Arcachon, nous vous engageons vivement à vous rendre dès à présent à l’Urbanisme (Mairie d’Arcachon) pour
  • Prendre connaissance du dossier d’information préparé par la Ville
  • Inscrire vos avis sur les projets
Voir les images d’insertion volumétrique du pole de biologie sur le Petit Port, mises à la disposition du public à l’Urbanisme, dans le registre de concertation.

Il s’agit de simulations dont la légèreté et la transparence idéale symbolisent une intention architecturale. L’image réelle de l’édifice ne sera connue qu’après le concours d’architecte. La Ville promet « une architecture exceptionnelle, unique, événementielle, novatrice tout en respectant le site dans lequel le projet s’insère » (extrait du registre de concertation publique)


La position de l’ASSA sur ces révisions simplifiées                                                           janvier 2011


Voici les motions votées à la quasi unanimité par le conseil d’administration lors de sa séance du 20 Octobre 2010 :

Motion 1 Conformité du projet « Peyneau » aux objectifs de l’ASSA
« Considérant que le projet Peyneau génère une forte densification immobilière, bien supérieure aux règles retenues à ce jour pour la zone du front de mer, et notamment face au Bassin, le conseil estime qu’il n’est pas conforme aux objectifs statutaires de l’ASSA »

Motion 2 Conformité du projet « Petit port » aux objectifs de l’ASSA
« Considérant que quel que soit le parti architectural, le projet de pôle de biologie marine génère une forte densification immobilière ainsi que la disparition d’une -fenêtre ouverte- en bordure du bassin, le conseil estime qu’il n’est pas conforme aux objectifs statutaires de l’ASSA »

Motion 3 Ouverture et dialogue
« L’ASSA comprend l’intérêt potentiel du développement d’un pôle de biologie marine, mais sa mission est d’abord de sauvegarder le site d’Arcachon. Elle est ouverte au dialogue et soutiendra toute modification des projets actuels de nature à les rendre compatibles avec ses objectifs notamment en ce qui concerne les implantations »





En version PDF


de

janvier 2013
mai 2012
avril 2011
juillet 2010
novembre 2009
juin 2008
juillet 2007
juin 2006
mars 2005
mai 2004






Projet de Compte-Rendu
de l'AG 2012


Bulletins d'information
du 1er avril 2011
du 12mai 2011
du 13 novembre 2010
du 18 janvier 2011
du 1er avril 2011




































Retour